Associations de la commune

Proposer un site

  • cirque

    de 15h45 a 16h30 pour les petits et de 16h 30 à 18h pour les plus grands
  • MAYANNE

    Pour devenir soigneuse animalière autorisée à exercer en Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage, Mélissa MORALES a entrepris et terminé une formation de 24 mois au sein des structures suivantes : LPO* Hérault à Villeveyrac (Hérault) – 13 mois. LPO PACA à Buoux (Vaucluse) – 2 mois. LPO Auvergne à Clermont-Ferrand (Puy de Dôme) – 1 mois. LPO Aquitaine à Audenge (Gironde) – 6 mois. HEGALALDIA à Ustaritz (Pyrénées Atlantiques) – 1 mois et 2 semaines. ENVT (École Nationale Vétérinaire Toulouse) à Toulouse (Hautes Garonne) – 2 semaines. * Ligue pour la Protection des Oiseaux Elle est donc qualifiée pour demander le Certificat de Capacité animaux non domestiques. Le Certificat de Capacité est un document officiel délivré par la Préfecture. Il atteste que son détenteur possède toutes les compétences techniques nécessaires à la bonne maintenance des animaux. La prochaine Commission Départementale se réunira en décembre 2018 et souhaite recevoir début octobre la candidature de Mlle MORALES qui dispose donc de 4 mois pour rédiger le mémoire exigé par ladite commission et pour faire aboutir son projet de création d'un Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage, de préférence à Cessenon sur Orb. La réalisation du projet passe par : 1. la location d'un terrain de 1 000 m² minimum ; 2. la collecte de fonds pour construire le chalet en bois qui abritera le Centre ; 3. la communication pour inviter le public à participer à l'aventure (bénévoles, écovolontaires, rapatrieurs, adhérents, membres du Conseil d'Administration, membres du Bureau, partenaires, mécènes, etc.). Le choix de Cessenon-sur-Orb est judicieux ; c'est un village de vignerons où la nature occupe encore une place importante. Il compte 2 240 habitants et n'est situé qu'à 23 kilomètres de Béziers, à proximité du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc, ce qui ne l’isole pas des commodités qu’offrent la ville et l'autoroute. De plus, il se situe géographiquement à l’opposé de Montpellier, ville proche du Centre de Sauvegarde de la LPO Hérault à Villeveyrac ; il occupe donc un secteur géographique que la LPO ne peut pas couvrir. Un Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage est une structure organisée ayant reçu l'agrément de la Préfecture pour accueillir les animaux sauvages (Oiseaux, Mammifères, Reptiles, Amphibiens) découverts malades ou blessés ou en état de détresse par des particuliers ou des professionnels au cours de toute activité de la vie courante. Trois grands axes définissent le travail accompli dans un Centre de Sauvegarde : 1. Accueil des animaux en état de détresse et de leurs découvreurs. 2. Soins et rééducation des animaux accueillis. 3. Relâché des animaux soignés et capables de pourvoir à leur survie dans la nature sans aucune dépendance à l'Homme. Mélissa MORALES et Jean-Marc VIEMONT ont créé une association dénommée MAYANNE dont l'objet est la gestion d'un centre de sauvegarde de la faune sauvage. Cette association a été déclarée le 15 mai 2018 à la Sous-Préfecture de Béziers.